En cas d'urgence

08 200 84 200

24h/24 et 7j/7

Quand le Sauveteur devient la Cible...

Paroles d’experts mercredi, 03 août 2016 13:44

Les environnements dans lesquels les acteurs du secours interviennent se sont considérablement dégradés. Le constat est malheureusement indiscutable.

Les chiffres 2015 ne sont pas encore dévoilés, mais en 2014 la tendance était sans équivoque : plus de 1600 Sapeurs-Pompiers se sont déclarés victimes d'agressions soit une hausse de 30 % en 3 ans.
En réalité, on est certainement bien au-delà.

L'actualité le relate régulièrement : dans certains territoires, des embuscades sont organisées et préparées pour toucher toutes formes d'autorité, de présences institutionnelles.
Les Sapeurs-Pompiers ne sont pas épargnés, et les événements d'Ajaccio fin 2015 n'en sont qu'une des illustrations.
Pendant longtemps, on s'est contenté de qualifier ces événements en « violences urbaines ». Mais ce concept est dépassé, et donc les méthodologies d'intervention qui en découlaient ne sont plus adaptées.
En effet, au-delà de ces hostilités volontaires et souvent organisées, les missions de secours se déroulent très régulièrement dans des situations excessivement violentes :
Combats de supporters à Marseille lors de l'Euro, manifestations contre la Loi « Travail » qui dégénèrent dans les grandes villes tout au long du printemps mais aussi les récentes nuits d'émeutes à Beaumont-sur-Oise.
Dans cette liste d'événements récents, nous devons ajouter les attentats terroristes qui ont frappé les foules importantes dans des espaces ouverts ou fermés.

Ces différents exemples illustrent parfaitement que l'intervention des secours se déroule désormais trop souvent dans un environnement difficile, dangereux et où le sauveteur est devenu une cible et sa sécurité mise en jeu.
Si la mission reste et doit rester la même, ses conditions de réalisation sont différentes et il est impératif d'intégrer ce que les experts de CRISE-UP ont défini comme des Situations Dégradées d'Intervention – SDI.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies